Suisse-Côte d’Ivoire : la recherche et la formation au cœur de la coopération

Nouvelles

Le Conseiller fédéral Johann Schneider Amman en charge de l’Economie, de l’Agriculture, du Tourisme, de la Recherche, de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle était en Côte d’Ivoire du 23 au 25 mars dans le cadre d’une mission d’échanges.

 Il était accompagné d’une délégation forte d’une quarantaine d’autorités helvétiques issues de différents secteurs d’activité. Ce fut l’occasion de parapher dans les locaux du Centre suisse de la recherche scientifique (CSRS) une déclaration conjointe ivoiro-suisse renforçant la coopération des deux parties en matière de recherche et de formation.

 Le document réaffirme en effet l’engagement réciproque des parties à consolider les acquis du Centre et assurer la pérennité de son action de soutien au développement du pays et de la sous-région. Il s’agit de définir les stratégies pour attaquer les défis futurs, notamment la mise à jour des mécanismes de partenariat public-privé, la mobilité des chercheurs entre les deux pays et l’adaptation de la contribution financière des uns et des autres.

 L’activité du CSRS est au cœur des initiatives de la coopération suisse avec la Côte d’Ivoire. Ses acquis en matière de production scientifique sont notables et touchent des domaines variés tels la conservation de la biodiversité, la sécurité alimentaire, le développement durable, la santé humaine et animale.

 Créé en 1951, le CSRS est devenu un institut ivoiro-suisse  à vocation régionale en 2007. Il compte à ce jour 170 chercheurs provenant de 34 pays. Environ 20% de la production scientifique ivoirienne lui est attribuée. Son programme de mobilité a permis à 131 étudiants de poursuivre des recherches de part et d’autre.