Congo-Kinshasa: Répression meurtrière de manifestations politiques

GOUVERNANCE
[Le Pays] Une marche lancée hier, 9 juillet 2020, à l'appel du parti au pouvoir, l'UDPS, la Lucha et de Filimbi, qui tourne court. En effet, celle-ci a été violemment dispersée par la police. Plusieurs participants issus des deux mouvements, mais aussi de l'UDPS - le parti du président Félix Tshisekedi - et de Lamuka, interpellés ... sur fond de brutalité policière. Deux manifestants auraient perdu la vie au cours des échauffourées.


Read full article on GOUVERNANCE



Latest News