Sénégal: Décision du comité des droits de l'homme sur l'affaire Karim Wade - Les avocats de l'Etat portent la replique

GOUVERNANCE
[Sud Quotidien] L a position du Comité des droits de l'homme rompt avec sa jurisprudence constante à savoir que «c'est aux juridictions des Etats parties qu'il appartient d'apprécier les faits et les éléments de preuve dans une affaire donnée, ou la manière dont la législation interne a été appliquée, à moins qu'il ne soit établi que cette appréciation, ou cette application a été clairement arbitraire ou m


Read full article on GOUVERNANCE