Maroc:Rabat hôte du 1er Atelier thématique des experts marocains en France

INNOVATION
Par Chady Chaabi

Rabat accueillera les 4 et 5 juillet le 1er Atelier thématique des experts marocains en France. Organisé par le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la Migration, cet évènement sera placé sous le thème : "Innovations et nouvelles technologies : les opportunités pour le Maroc".

Un choix tout sauf anodin, au regard notamment de l'importance de plus en plus grandissante acquise par les nouvelles technologies dans le contexte mondial actuel.

Ainsi, plusieurs dizaines de compétences marocaines en France et leurs homologues nationales, prendront part à un atelier qui sera marqué par l'exposition de plusieurs projets. Les compétences porteuses de ces derniers, choisis après des études menées par un comité scientifique, ont répondu au préalable à un appel à contribution ouvert.

L'atelier sera articulé autour de cinq panels distincts. A savoir, d'une part, Data et technologies numériques, énergie, efficacité énergétique et environnement. Et d'autre part, R&D et développement du Maroc, investissement et entrepreneuriat. Sans oublier un panel « Villes, régions & territoires ». Enfin, un débat sera organisé autour du thème « Démarche socioculturelle et éducative ».

L'idée de mobiliser les compétences marocaines en France, soit la plus grande communauté d'origine marocaine dans le monde, près d'un million et demi de personnes, les naturalisés compris, trouve sa source origine à la fois dans son dynamisme et sa faculté d'intégration, mais également dans sa capacité à constituer un pont entre le Maroc et la France et donc par ricochet, à contribuer au développement économique et social de leur pays d'origine et d'accueil, en l'occurrence grâce à une double appartenance qui résulte d'une richesse culturelle inestimable.

De ce fait, l'atelier qui débutera mercredi n'est que le premier d'une série de douze autres qui seront dédiés à la mobilisation des compétences marocaines de France, et gravitant autour de sujets tels que «Agriculture et agro-industrie », «Environnement et énergies renouvelables», «Médecine et santé», «Sport», ou encore, «Logistique et transports» et «Tourisme». Cette démarche a pour objectif « de définir les meilleurs outils et arrêter les mécanismes de mise en œuvre et en relation susceptibles d'asseoir un partenariat actif et durable, avec la possibilité d'associer chaque thématique à une région du Maroc pour élargir le champ des partenariats et s'inscrire à terme dans une logique de coopération décentralisée et/ou triangulaire » comme indiqué par le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration.

Concernant le thème de ce 1er Atelier thématique des experts marocains en France, l'évidente réalité de l'omnipotence des nouvelles technologies a été également le moteur de la mise en place de la stratégie "Maroc numérique 2020", laquelle ambitionne de faire du Royaume un hub numérique régional, ainsi que de dématérialiser 50% des démarches administratives et connecter 20% des PME marocaines, sans oublier de réduire la fracture numérique de moitié.

Fortement lié au précédent projet, le Maroc a de même lancé l'Agence pour le développement du digital. Sa mission consiste en la conception et la mise en œuvre des projets de l'administration électronique, au même titre que le développement des prestations numériques dans le cadre du programme e-gouvernement, mais également, fournir l'expérience requise aux acteurs dans le domaine de l'économie numérique avec pour objectif, la consolidation de leurs capacités concurrentielles. Par ailleurs, l'agence sera aussi chargée de l'instauration d'une stratégie de développement des investissements, dans le domaine de l'économie numérique, tout en présentant l'ensemble des résolutions vouées à améliorer les conditions de développement de l'économie numérique.

Pour rappel, ledit atelier fait écho à la politique marocaine mise en place en faveur des Marocains du monde afin de protéger leurs droits, consolider les liens culturels avec le Royaume et mobiliser des compétences pour contribuer aux différents chantiers de développement initiés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Pour atteindre ces objectifs, le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration et la CGEM, ont créé 13 Régions dédiées aux entrepreneurs marocains du monde (MeM by CGEM). Une plateforme dont les principaux objectifs sont de créer un espace d'échange entre les Marocains entrepreneurs du monde et ceux du Maroc et d'inciter les investisseurs marocains résidant à l'étranger à s'implanter et opérer sur le marché national et enfin faciliter le développement des échanges économiques entre le Maroc et les marchés étrangers.



Read full article on INNOVATION